Plan du site  
français  English
pixel

Blog du campus SUPINFO Grenoble

Tutoriel n°3: GameObject

Publié le 4 mai 2017 dans Actualités

Bonjour à toutes et à tous. Je suis heureux de vous retrouver pour un nouvel article sur Unity. Avec les précédents articles, on sait ce qu’est Unity de manière générale et on a également étudié son interface. Aujourd’hui, on va enfin parler de quelque chose de manière plus approfondie : les GameObjects.

 

GameObject

 

Un GameObject c’est quoi ? C’est un objet de base de Unity tous ce qui se trouvera dans notre scène est un GameObject. On va du coup créer notre premier GameObject. C’est très simple. On a deux possibilités :

  • Soit on le crée à partir de l’onglet GameObject
  • Soit on fait un clic droit sur le nom de la scène puis GameObject. Le nom de la scène par défaut est « Untitled » marquée en gras dans la section « hiérarchy ».

En allant sur GameObject, vous avez accès à une liste de choix qui comprend tous les types :

  • Create empty : on crée un GameObject non visible. Il a plusieurs utilités comme exécuter des scripts généraux et non spécifiques à un gameObject particulier
  • 3D object : tous les éléments en 3D (cubes, sphères, …)
  • 2D object : ce sont des sprites. Les sprites sont des éléments graphiques qui peut se déplacer sur l’écran.
  • Light : pour la lumière
  • Audio : piste audio
  • UI : composant UI de base: les boutons, les images, …
  • Particule system : Pour des effets tels que des liquides en mouvement, de la fumée, des nuages, des flammes et des sorts magiques, une approche différente de graphiques appelée système de particules peut être utilisée pour capturer la fluidité inhérente et de l’énergie. Cette section explique les systèmes de particules de Unity et ce pour quoi ils peuvent être utilisés.

Il y a aussi ce qu’on appelle des « modèles ». Ce sont des GamesObject préconstruits et partagés par d’autres utilisateurs.

Maintenant que les GamesObjects ont été vu de manière plus approfondie, on va créer un GameObject cubique. Allez donc dans la liste des GamesObject puis 3D object et enfin cube. Vous devriez avoir quelque chose comme cela :

Votre cube se trouve bien dans la scène. On peut voir également un autre GameObject qui est « Main camera ». Il nous permet justement de voir notre cube lors du démarrage. Lorsqu’on sélectionne un GameObject, on peut voir dans l’inspector ses components qui sont les propriétés de notre GameObject. Il y a des components par defaut :

  • Transform : c’est lui qui nous sert à positioner notre élément visuelement grâce à :
    • Position : position relative du GameObject
    • Rotation : pour faire pivoter notre GameObject avec les angles
    • Scale : taille du gameObject
  • Mesh filter :
  • Box collider : c’est un élément en forme de cube pour gérer les collisions.
  • Mesh Render : visibilité du GameObject
  • Matérial : la couleur

Lancez votre application et constatez que votre cube ne fait absolument rien.

On va maintenant ajouter des components. Allez dans physique puis Rigidbody. Il a dû apparaitre comme ceci :

Lancez votre application et regardez. Avec ce component, votre GameObject tombe. Le Rigidbody sert à ajouter sur notre GameObject de la physique c’est-à-dire une masse, de la gravité, etc … Maintenant, dans les propriétés du Rigidbody, cochez la fonction « Is Kinematic » et relancez. Notre cube ne tombe plus pourquoi ? Tous simplement car « Is Kinematic » dit à notre GameObject que les forces, les collisions ne seront plus affectées par le Rigidbody. Nous allons voir par la suite d’autres components mais n’hésitez pas à aller voir sur la documentation Unity.

 

L’article de la semaine prochaine portera sur les script.

Rencontrez SUPINFO Grenoble

Rencontrez-nous à l'occasion des Journées Portes-Ouvertes (JPO) organisées dans l'ensemble des campus SUPINFO en France et dans le monde.

Rencontrez SUPINFO Grenoble

Contactez SUPINFO Grenoble

Vous avez besoin d'informations complémentaires sur l'établissement ? Vous désirez parler à une conseillère d'orientation ou obtenir une adresse régionale ?

Contactez SUPINFO Grenoble
A propos de SUPINFO | Contacts & adresses | Conditions d'utilisation & Copyright | Respect de la vie privée
Logo de la société Cisco, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société IBM, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Sun-Oracle, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Apple, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Sybase, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Novell, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Intel, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Accenture, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société SAP, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Prometric, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Toeic, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo du IT Academy Program par Microsoft, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management

SUPINFO International University
Ecole d'Informatique - IT School
École Supérieure d'Informatique de Paris, leader en France
La Grande Ecole de l'informatique, du numérique et du management
Fondée en 1965, reconnue par l'État. Titre Bac+5 certifié au niveau I.
SUPINFO International University is globally operated by EDUCINVEST Belgium - Avenue Louise, 534 - 1050 Brussels